Glossaire

B

   
Bactérie Être vivant microscopique, composé d’une seule cellule. Elle peut être pathogène, inoffensive ou bénéfique pour l’organisme.  

C

        
Caliciviroses félines Les calicivirus félins sont l’une des causes du syndrome coryza* du chat, mais peuvent aussi être à l’origine de symptômes trés variés.  = > Voir ICI < =
Chlamydophilose La chlamydophilose (anciennement chlamydiose) féline est une maladie infectieuse due à une bactérie*. Elle fait partie des agents pathogènes* identifiés dans le syndrome coryza* du chat. = > Voir ICI < =
Coryza Maladie de l’appareil respiratoire supérieur potentiellement due à plusieurs virus (notamment l’herpèsvirus et le calicivirus) et à de multiples bactéries (Chlamydophila felis, Bordetella bronchiseptica, Pasteurella multocida…).  

D

   
Dermatose Maladie de la peau.  

E

   
Entéritique Retrouvé au niveau de l’intestin.  
Excrétion (d’un agent pathogène) Rejet à l’extérieur de l’organisme. Ce phénomène est à l’origine de la transmission d’agents infectieux d’un animal à l’autre ou de l’animal à l’Homme, lorsqu’il s’agit d’une zoonose.   

F

   
FelV Voir Leucose  

G

   
Giardiose Giardia duodenalis est un protozoaire* très répandu, pouvant être associé à des épisodes de diarrhée difficiles à maîtriser. Cette parasitose digestive est fréquente chez le chat, mais largement sousestimée, du fait de la difficulté du diagnostic. Il s’agit d’une zoonose*.  = > Voir ICI < =

H

   
HCM La myocardiopathie hypertrophique ou HCM en anglais pour Hypertrophic Cardio-Myopathy. La HCM féline est une maladie de l’adulte et du jeune adulte. La majorité des chats est asymptomatique jusqu’au développement d’une insuffisance cardiaque congestive aiguë (arythmies, œdème pulmonaire, épanchement pleural, thrombose artérielle associée). La HCM peut être découverte fortuitement lors d’un examen clinique de routine, par l’audition d’un souffle cardiaque ou d’un bruit de galop.  = > Voir ICI < =
Hématophages qui se nourrit de sang.  
Herpès - herpèsvirus L’herpèsvirus félin (agent de la rhinotrachéite infectieuse féline) fait partie des agents impliqués dans le syndrome coryza*. Il est d’ailleurs l’un des plus fréquents. Suite à l’infection*, il entre en latence* dans l’organisme et l’animal reste alors porteur du virus à vie. = > Voir ICI < =

I

   
Infection  Pénétration et multiplication d’un agent pathogène dans l’organisme  

L

   
Latence  Porteur latent : animal sans symptôme qui héberge un agent pathogène en latence (« hibernation »). C’est le cas de l’herpèsvirus chez le chat. Un stress peut réactiver l’agent, qui va se multiplier et peut être excrété par la suite. Suite à la réactivation, l’animal peut présenter ou non des symptômes.  
Leucose - FelV Le FeLV (pour Feline Leukaemia Virus) est un rétrovirus, comme un autre virus mortel du chat, le FIV. Le FeLV est considéré comme l’un des virus félins les plus meurtriers au plan mondial.  = > Voir ICI < =

P

   
Panleucopénie féline Voir Typhus  
Pathogène Pathogénie : étude des mécanismes entraînant l’apparition et l’évolution d'une maladie.   
PIF

Le coronavirus félin est très répandu dans la population féline. Il est généralement responsable de troubles digestifs bénins. La plupart des chats infectés par le coronavirus entéritique* sont transitoirement excréteurs*, et éliminent naturellement le virus. Il est cependant responsable dans certains cas d’une maladie généralisée et mortelle, la Péritonite Infectieuse Féline (ou « PIF »), sur laquelle il reste beaucoup à découvrir. 

= > Voir ICI < =
PKD La polykystose rénale ou PKD en anglais pour Polycystic Kidney Disease. Il s’agit d’une maladie rénale qui se traduit par l’envahissement progressif du rein des chats atteints par des kystes remplis de liquide. Le nombre et la taille de ces kystes augmentent avec l’âge du chat et lorsque le tissu rénal n’est plus suffisamment présent pour assurer les fonctions d’épuration, il se développe une insuffisance rénale chronique incurable. = > Voir ICI < =
Protozoaire Protozoaire flagellé : organisme unicellulaire porteur d’un flagelle, filament mobile lui permettant de se déplacer  
Puce Les puces sont les parasites externes les plus fréquents en médecine féline. Les mâles et les femelles adultes sont des parasites hématophages*, qui vivent en permanence sur l’animal. Les puces sont douées de fortes capacités de reproduction et un programme de lutte efficace contre les puces repose sur la compréhension et la prise en compte de leur biologie, de leur environnement et de l'hôte.  = > Voir ICI < =

R

   
Rage La rage est une zoonose inéluctablement mortelle une fois les symptomes déclarés et touche de nombreuses espèces animales. Elle reste une préoccupation majeure au plan mondial.  = > Voir ICI < =

T

   
Teigne La teigne est une infection* qui touche la couche superficielle de la peau, les poils, voire les griffes. Elle fait partie des dermatoses* les plus fréquentes chez le chat, en particulier chez ceux qui vivent en collectivité et les chatons. Il s’agit également d’une zoonose*, d’où l’importance de connaître cette affection pour la mise en place de mesures sanitaires préventives pour l’Homme et l’animal qu’il côtoie.  = > Voir ICI < = 
Toxocarose La toxocarose féline est principalement due à Toxocara cati, un ver parasite fréquemment rencontré chez le chat. Il peut être à l’origine de troubles parfois graves, notamment chez le chaton et avoir un impact médical et économique très important en élevage.  = > Voir ICI < =
Toxoplasmose La toxoplasmose est causée par un parasite qui se multiplie dans l’intestin des félidés et dans de nombreuses cellules de l’organisme des animaux vertébrés infectés. Il peut entraîner l’apparition d’une maladie, chez de nombreuses espèces, y compris le chat et l’Homme. Des mesures hygiéniques simples permettent de limiter le risque d’infestation du chat et de l’Homme.  = > Voir ICI < =
Tritrichomonose  Tritrichomonas foetus est l’agent responsable de la tritrichomonose, maladie difficile à maîtriser en élevage félin. Les mesures curatives et préventives sont d’un grand intérêt dans la gestion de la maladie en collectivité.  = > Voir ICI < =
Typhus La panleucopénie féline (ou typhus ou parvovirose du chat) est une affection contagieuse très grave et potentiellement mortelle. Loin d'avoir disparu, elle persiste dans les populations félines et reste une maladie d’actualité.  = > Voir ICI < =

Z

   
Zoonose Affection transmissible de l’animal à l’Homme et inversement.  

 

SITES DE REFERENCES :