Comment voyager avec Manou

Chouette ! C’est bientôt les vacances.

Vous vous réjouissez sans doute de prendre un repos bien mérité et de pouvoir quitter la grisaille du quotidien.

Mais il y en a un que vos projets de voyages ne rendent guère enthousiaste. J’ai nommé Manou.

Lui, c’est plutôt le genre casanier et il a horreur qu’on le bouscule dans ses habitudes. Le mieux, c’est sûr, serait de le faire garder. Si cependant vous n’avez pas cette possibilité, voici quelques précautions à prendre pour que ce déplacement se fasse avec le minimum de stress pour votre chat (et pour vous).

 

 

Avant le voyage : on se prépare

Se décider à partir au dernier moment, sur un coup de tête. Oubliez. Ca, c’était avant l’arrivée de Manou dans votre vie. Car si vous voulez voyager avec votre chat, un minimum de préparation s’impose.

En premier, assurez-vous que Manou possède un moyen d’être identifié afin de pouvoir être facilement retrouvé s’il se perdait pendant le voyage. L’implantation, indolore, d’une puce électronique est aujourd’hui le moyen le plus souvent utilisé. Ensuite, vérifiez que ses vaccinations sont à jour (encore plus si vous envisagez de partir à l’étranger). Ces points peuvent être résolus par une visite chez le vétérinaire, qui pourra aussi vous donner des conseils et prescrire d’éventuels médicaments pour le voyage.

Procurez-vous ensuite l’indispensable panier ou sac de transport pour chat. Afin d’éviter le drame le jour du départ, prenez un peu d’avance et laissez le temps à Manou de s’y habituer. Pour cela, laissez le panier ouvert dans une pièce à un endroit où il à l’habitude d’aller. Incitez-le à l’utiliser en y mettant ses jouets ou un peu d’herbe à chat. On ne garantit pas à 100 % l’efficacité, surtout si votre chat est un peu âgé, mais ça vaut le coût d’essayer ...

Pendant le voyage : on reste vigilant

Le grand jour est arrivé !

Vous êtes prêts à embarquer.  Pour que Manou voyage avec l’estomac léger, vous aurez pris soin de ne lui donner qu’un petit repas 8 à 10 heures avant le départ. Dans son panier placez un linge ou une serviette confortable (prévoyez un change). Vous pouvez aussi y vaporiser du "Feliway" une trentaine de minutes avant de partir pour diminuer le stress du transport.

En route, faites en sorte que Manou boive régulièrement (au moins toutes les 2 heures).

En revanche si le voyage dure moins de 12 heures, il n’est pas nécessaire de lui donner à manger.

A chaque pause, soyez particulièrement vigilant à ne pas le laisser s’échapper.

Enfin, ne laissez jamais votre chat seul dans une voiture fermée (même en hiver ou avec la climatisation allumée !).

A l’arrivée : on le laisse prendre ses marques

Tout le monde est arrivé à bon port et vous pouvez désormais souffler. Mais ce débarquement en territoire inconnu a toutes les chances de laisser Manou un peu déboussolé. Aussi, il va falloir lui permettre de prendre tranquillement ses marques et s’habituer à ce nouveau lieu.

Le mieux est de le laisser d’abord enfermé dans une seule pièce, avec sa nourriture, son panier et sa litière (les mêmes que d’habitude de préférence).  Puis, quand vous sentirez qu’il s’est familiarisé avec ce nouvel environnement, vous pourrez lui ouvrir l’accès aux autres pièces de l’appartement ou de la maison.

Bref, avec un peu de méthode Manou pourra lui aussi profiter de son lieu de vacances. De là à dire qu’il aura pris le goût des voyages ? Il ne faudrait quand même pas non plus trop lui en demander...